My Items

I'm a title. ​Click here to edit me.

Lionel RICHARD

Je suis arrivé à Edimbourg en 2006 pour 2 ans, croyais-je alors ! 15 ans plus tard, avec une parenthèse allemande de 5 ans, je vis toujours dans la capitale écossaise… Agrégé de mathématiques en France, j’ai enseigné depuis en école internationale et dans des lycées écossais publics et privés, et suis à même d’apporter information et soutien aux familles françaises qui naviguent entre différents systèmes d’éducation. 


J’ai pu maintenir un lien fort pour mes enfants avec la langue et la culture française avec l’aide de programmes FLAM, de l’Institut Français et du CNED. Ces relais indispensables doivent être soutenus pour être accessibles à tous. Membre depuis 2011 de la Fédération des Français de l’Etranger du PS et de Français du Monde - ADFE, l’ancrage à gauche de notre liste est important pour moi.

Élodie MILNE

Amoureuse de l’Écosse, cela fait plus de 20 ans que j’ai choisi d’y vivre. J’y ai élevé mes trois enfants en essayant de les ouvrir à la culture française et au bilinguisme. Je suis très attachée aux valeurs écologiques et sociales (éducation et soins accessibles à tous, réduction de l’utilisation des pesticides, diminution du gâchis de denrées alimentaires, etc.). 


Après un parcours thèse en science suivie d’un post doc, je suis devenue enseignante en français et j’ai lancé mon école de langues. Cette école a évolué en agence de traduction que je dirige à présent avec mon mari. En préparation du Brexit, pour nous adapter aux nouvelles contraintes imposées aux entreprises, nous avons ouvert une filiale en France, décision que nous ne regrettons pas !

Pascal CERVONI

Ingénieur en Électronique et Électrotechnique de formation, j’ai fait toute ma carrière dans l’informatique industrielle. Je suis installé en Écosse depuis 1999 et je travaille à Livingston pour une grosse multinationale dans le milieu des réseaux électriques, à la tête d’une équipe de plus de soixante personnes réparties dans plusieurs pays. 


Avant de m’installer en Écosse, j’ai travaillé une dizaine d’années à Paris et à Aix-en-Provence. Je suis sensible aux questions sur la protection de l’environnement, je suis pro-recyclage et je possède une voiture électrique depuis 5 ans.

Laurène HUCK

J’habite en Écosse depuis 2013. Initialement professeure d’anglais dans le secondaire en France, j’enseigne le français langue étrangère à l’Institut français d’Écosse depuis 2015. Partager la langue et la culture françaises est bien sûr quelque chose qui me tient à cœur, tout comme créer des liens au sein de la communauté française en Écosse. 


Mon expérience à l’Institut français m’a permis de constater à plusieurs reprises l’importance de lieux (physiques ou virtuels) d’échanges entre les membres de la communauté française, notamment grâce au cinéma, à la médiathèque et aux événements culturels qui y sont organisés. Ayant eu la chance de bénéficier de tournées consulaires pour les passeports de mes deux enfants, je sais aussi à quel point l’accès à ces services est essentiel. Je suis membre de Français du Monde - ADFE.

Thomas CHAURIN

Je suis enseignant de français langue étrangère et je suis arrivé à Édimbourg en 2014, pour m’occuper de langue française à l’Institut français d’Écosse. Lors de ma mission, j’ai créé le concours de la francophonie pour les écoles écossaises, j’ai travaillé avec les équipes des écoles FLAM d’Édimbourg et de Glasgow, et ai soutenu les échanges Erasmus+ entre professionnels de l’éducation, pour soutenir notamment l’apprentissage des langues vivantes à l’école primaire. Je dirige aujourd’hui le service de formation en langues étrangères pour adultes de l’université d’Édimbourg. 


Auparavant, j’ai travaillé dans le réseau des Alliances françaises, notamment aux Etats-Unis, au Canada, au Chili et au Zimbabwe. Cette expérience à l’international, dans des pays où un permis de travail et une assurance santé privée sont nécessaires, m’a permis de mieux comprendre les défis de l’expatriation et je suis notamment très attentif aux conséquences du brexit pour les Français d’Ecosse. Je suis membre de Français du Monde - ADFE.

Brigitte GUÉNIER

Conseillère consulaire sortante, je suis chargée de cours à l’université d’Édimbourg, et membre du syndicat de l’enseignement supérieur. J’ai toujours été engagée dans la vie associative et j’ai notamment été la présidente de la Petite École FLAM d’Édimbourg pendant dix ans, à l’époque où mes enfants y étudiaient. Je suis membre de l’association Français du Monde - ADFE. Je soutiens également des projets humanitaires internationaux tels que le Vine Trust au Pérou et le Book Bus en Zambie. 


Installée en Écosse depuis 30 ans, je comprends les besoins de mes compatriotes en ce qui concerne l’accès aux services consulaires, la scolarité de leurs enfants, l’installation en Écosse, le retour en France, ainsi que toutes les démarches associées aux impôts, retraites, certificats de vie, et tout ce qui concerne la vie d’expatrié. C’est la raison pour laquelle je me suis engagée à servir la communauté française en 2014, et que, forte de mon expérience et de ma connaissance des dossiers, je me représente aujourd'hui pour continuer à exiger l’attention et les services dont nos concitoyens ont besoin.

Henriette MAHAMANE

Je vis au Royaume-Uni depuis plus de 14 ans. Je travaille au service migratoire du Leeds City Council où je coordonne des projets visant à l’inclusion sociale et économique des communautés migrantes. Mon rôle inclut la coordination des projets stratégiques de la ville liés au Settled Status


Impliquée dans le monde associatif depuis l’âge de 17 ans, les valeurs de partage et de solidarité ont toujours influencé mon parcours. Je suis engagée dans la communauté française du Yorkshire et je soutiens La Petite Ecole de Leeds depuis plusieurs années. Depuis que j’ai repris sa direction en 2018, j’ai mis en place le café des parents, rencontres publiques visant à rendre la communauté française du Yorkshire plus informée et plus résiliente. Ces évènements publics ont eu à rassembler plus d’une centaine de Français vivant dans la région. 


Mes combats : rendre l’accès à l’éducation de la langue et de la culture françaises un droit pour chaque enfant français et rendre tous les services consulaires plus accessibles aux Français résidant hors de Londres dans le contexte post-Brexit. Convaincue que nous avons plus de choses qui nous rassemblent que de choses qui nous séparent, je célèbre la diversité des Français vivant au Royaume-Uni. Je suis membre du mouvement Génération·s.

Christophe ADOL

Je suis enseignant au lycée français Charles de Gaulle. Après plusieurs expatriations (Maroc, Haïti, Ecosse), je suis désormais installé à Londres depuis 15 ans avec ma famille. Très engagé sur les questions éducatives (représentant élu des personnels au conseil d’établissement du lycée, membre du Plan École de l’Ambassade depuis sa création), c’est tout naturellement que j’ai rejoint la liste « Français du Monde, unis à gauche » conduite par Morgane Marot lors de la première élection consulaire en mai 2014. 


Élu délégué consulaire, j’ai ensuite repris, en novembre 2019, un mandat de conseiller consulaire. C’est donc dans un contexte particulier (entre Brexit et crise sanitaire) que je me suis employé, dans le cadre de mon mandat et à travers mon engament au sein de l’association Français du Monde, à relayer et à répondre au mieux aux préoccupations de mes compatriotes établis au Royaume-Uni.

Catherine SMADJA

Présidente de la section Royaume Uni de Français du Monde, ma candidature est le prolongement logique d’un engagement de toute une vie au service des valeurs de justice sociale, de démocratie et de la défense des droits humains, mais aussi plus simplement au service de toutes celles et ceux que je peux aider, qu’il s’agisse d’un soutien pour remplir un dossier administratif, faire une demande de retraite ou comprendre ce qu’une réglementation veut dire pour elles ou eux. Le mandat de conseillère me permettra de le faire encore mieux. 


J’ai commencé ma carrière comme professeure de lettres classiques, naviguant entre une classe d’insertion en Seine-Saint-Denis et une classe préparatoire du lycée Fénélon à Paris. Cette expérience contrastée a forgé ma conviction que même si on ne peut attendre de l’Ecole publique qu’elle révolutionne la société à elle seule, elle est essentielle pour la transformer et pour aider les individus à se développer au mieux de leurs capacités. A condition qu'on lui en donne les moyens, en France comme à l’étranger. Elue, je me battrai pour cela ! 


J’ai ensuite rejoint, en tant qu’ancienne élève de l’ENA, la haute fonction publique au ministère de l’Economie (économie numérique), puis le ministère de la Culture comme conseillère technique à l’audiovisuel auprès de la ministre Catherine Trautmann. C’est donc tout naturellement qu’à mon arrivée au Royaume-Uni en 2000, j’ai rejoint le Civil service britannique pour m’occuper de médias au Department for Culture, Media, and Sport ; en 2006, je suis recrutée par la BBC pour diriger les projets de transformation numérique. 


Au cours des années, j’ai développé une passion pour la liberté d’expression, le développement de médias publics indépendants au service du public et l’accès à l’information comme moteurs essentiel de développement et de démocratie. Présidente d’une ONG militant pour la liberté d’expression, j’ai ainsi pu, en tant qu’experte de la Commission Européenne, du Conseil de l’Europe et de l’Unesco, intervenir dans de nombreux pays pour accompagner leur transition démocratique. 


Mère de trois filles, je me suis engagée pour qu'elles aient les mêmes droits et opportunités que des garçons, et je réalise actuellement une étude sur les jeunes et l'égalité entre les genres. Convaincue que seule une politique globale de redistribution des richesses et de développement équitable permettra à nos enfants et petits-enfants de vivre sur une planète plus juste et préservée pour les générations à venir, j’ai été maire-adjointe PS de Bagnolet (Seine-Saint-Denis) et milite au Parti socialiste dans un esprit d’union et de collaboration avec toutes les forces de progrès.

Gregory DRAY

Père de 2 filles et bientôt 3, vivant à Londres depuis 2005, cadre dans une grande entreprise du numérique, je suis engagé depuis toujours pour la défense de la justice sociale et d’une économie solidaire.

Jean VIRY-BABEL

Londonien depuis 20 ans et serial entrepreneur dans les biotechnologies et les fintechs, je suis le créateur et l'animateur du réseau et fond FrenchSquare qui regroupe les entrepreneurs francophones à Londres depuis plus de 10 ans, notamment au sein des Apéros Entrepreneur. J'ai également lancé le journal Londres Mag il y a 3 ans. J'ai une maladie auto-immune et suis transplanté depuis 2011, ce qui m'a poussé à m'impliquer fortement sur les problématiques de santé.

Matthieu PALLUD

Étudiant en première année d'ingénierie biomédicale à Imperial College London, je suis arrivé à Londres en 2015. Originaire de Grenoble, j'ai décidé de quitter ma ville natale afin d'intégrer une équipe d'escrime en Angleterre. Ayant toujours été intéressé par la programmation, le développement de projet et l'entrepreneuriat, j'ai fondé durant l'été 2019 ma startup "Mogy Babysitting". Mogy est une startup qui a pour but de mettre en relation des familles françaises avec des étudiants français à Londres. Mon projet futur serait d'étendre le système de Mogy à l'étranger afin de proposer ce service à tous les expatriés français à l'étranger. De cette manière, je me sens particulièrement impliqué dans la vie de la communauté française à Londres et je suis fier de pouvoir y participer encore plus pour les élections consulaires